Inkubox , qui sommes-nous ?

 Le créateur de cette entreprise est Romain Desailly, à l’origine des fondements et de la philosophie d’Inkubox.

Au fur et à mesure que sa passion pour le E-commerce prenait de l’ampleur, l’ancien homme de télévision a su s’entourer des bonnes personnes pour pouvoir développer son business. Malgré les difficultés rencontrées en chemin, Romain et son associé et ami Sylvain Balieu, ont fait d’Inkubox une société en pleine croissance au fil des années !

Romain Desailly le fondateur d'Inkubox le plus grand bureau et service d'agents pour les ecommerçants et les dropshippeur en Chine


Premiers succès en E-commerce

Au départ, Romain Desailly avait un travail que bon nombre de personnes lui enviait certainement. En effet, il travaillait à Canal+ comme scénariste de séries et journaliste pour des magazines spécialisés en cinéma.

Cependant, lassé de la vie parisienne et de cet univers de paillettes et de faux-semblants, il finit par revenir dans son Nord natal et s’associe sur un coup de tête à un ami de longue date qui lui apprend les ficelles du commerce, des achats et de la vente.

Ce dernier, particulièrement doué dans les affaires, devient un véritable mentor dans le domaine pour Romain Desailly qui se découvre une véritable passion pour ce métier qui lui apporte son lot de challenges quotidiens.
Pendant plus de 8 ans , les 2 compères font du commerce  classique, au niveau local, mais leur petite PME grandit et compte désormais 2 magasins et 2 grands entrepôts de stockage. Ils gèrent aussi une douzaine d’employés et tout semble aller pour le mieux.

Toutefois, la routine finit par s’installer et Romain décide de s’impliquer davantage dans le développement de l’entreprise en créant en 2009 une boutique de vente en ligne. Assez vite plusieurs autres sites internet voient le jour et ce bien qu’à cette époque les outils informatiques n’étaient guère très évolués pour la gestion des entreprises digitales.

L’entrepreneur n’hésite pas à tout apprendre pour gérer lui-même ses boutiques en ligne en mode autodidacte. Techniques SEO, programmation ou Google Ads, Romain maîtrise rapidement tout ce qu’il faut pour faire prospérer son entreprise. Et ça marche !
Les ventes augmentent de manière exponentielle et le chiffre d’affaire s’en voit multiplié par 10 en moins de 2 ans ! 

Chiffres clés

Croissance d'Inkubox en quelques chiffres

+ 450
Clients satisfaits
+ 500
Marques créées
+ 780000
Colis expédiés en 2021
+ 16 M €
de CA engendrés pour nos clients

Un chemin semé de déconvenues et de difficultés

Romain finit par rompre sa collaboration avec son associé, pour des raisons personnelles. On était alors en 2015 quand il a découvert le terme “dropshipping”, un modèle de E-commerce qui lui était inconnu puisqu’il travaillait uniquement sur base de stock en gros volume avec des fournisseurs européens.
L’homme d’affaires est rapidement séduit par ce système, qui semble être bien plus simple à gérer qu’une entreprise physique. En effet, avec le dropshipping comme modèle logistique, tout se passe en ligne, ce qui fait de belles économies en matière de frais de stockage pour les produits. De même, le nombre de personnel nécessaire à manager est grandement réduit. Une véritable aubaine pour une personne qui aspire à travailler seule.

Romain se lance donc dans cette aventure, mais très vite, il se rend compte que tout n’était pas aussi rose qu’il le croyait. L’entrepreneur se heurte à des difficultés et à des pièges du milieu qu’il n’avait pas anticipé.

Il travaille avec AliExpress en premier lieu, ce qui lui pose de nombreux problèmes SAV et, par la suite, il se fie à des conseils donnés par des connaissances qui sont aussi dans le commerce en ligne et qui travaillent en direct avec l’Asie.
Cela le conduit à contacter plusieurs agents situées en Chine. Mais la plus grande difficulté venait des problèmes de compréhension avec ses interlocuteurs chinois. La barrière de la langue et des cultures a mené à beaucoup de malentendus et bien des quiproquos lourds de conséquences à tous niveaux, et essentiellement financiers. 

Pour ne rien arranger, l’homme d’affaires s’est rendu compte qu’il y avait une grande différence en ce qui concerne le concept même de qualité, entre les français et les chinois, et ce n’est pas fini. Il a aussi dû faire face à plusieurs arnaques, en plus de toutes les déconvenues qu’il subissait déjà.
Finalement, il s’est résolu à demander aide et conseils auprès de son meilleur ami : Sylvain Balieu.

Sylvain et Romain : une amitié de longue date

Romain et Sylvain sont amis d’enfance, et sont très proches depuis toujours.
Si la route du business les a poussé à travailler ensemble aujourd’hui en créant Inkubox, c’est à l’origine parce qu’en 2000 tous les deux ont effectué un voyage en Thaïlande. Ce séjour est un coup de foudre pour Sylvain qui a rapidement pris la décision de s’exiler dans ce coin du monde et s’installe durablement à Bangkok en 2002. 

L’installation s’est faite progressivement au fil des mois et des années en apprenant la langue thaïe afin de pouvoir s’insérer dans la culture et dans le monde professionnel spécifique à l’Asie.

Sylvain : un expert du haut de gamme

Avant d’intégrer Inkubox, Sylvain a occupé plusieurs postes techniques pointus de 2004 à 2018 dans le milieu du textile et du prêt à porter haut de gamme, comme Coordinateur de collections d’abord, puis comme Directeur de production pour des marques de renom comme Lacoste, Aigle, Eden Park, Façonnable, Lacroix, ou des marques plus orientées surfwear comme Billabong, Quiksilver, Oxbow ou Ripcurl.

L’essentiel de son travail consistait à gérer les opérations de sourcing matières auprès des fournisseurs, choisir les meilleurs ateliers, veiller au respect des plannings de mise en place, accompagner les développements complexes et le suivi textile dans toute l’Asie. Sylvain possède une très grande connaissance de l’Asie de part ses nombreux déplacements pour le suivi des productions qu’il a effectué avec sa propre équipe de contrôleurs de qualité : en Chine, au Vietnam, au Laos, au Cambodge, en Birmanie et, bien sûr, en Thailande.

Cette expérience est un atout central pour son rôle chez Inkubox.

 

À l’étape où Romain en était, Sylvain était clairement la personne qu’il cherchait pour développer les activités d’Inkubox. Les deux Français se sont rapidement associés afin de faire correspondre les spécialités de chacun : une forte connaissance du e-commerce pour l’un et les connaissances techniques des productions en Asie pour l’autre. 

Sylvain a commencé par aider à sourcer des jouets pour enfants, l’un des casse-têtes que gérait Romain. On peut dire qu’il a eu raison de s’en remettre à son ami, car pour Sylvain, les problèmes de sourcing et de mise aux normes strictes que demandaient ce type de produits ont été rapidement résolus grâce au grand réseau de partenaires chinois dont Sylvain disposait.
Tout a pu être planifié correctement pour le  choix des usines, le suivi de production, les développements, et même la logistique d’expédition. Au fil du temps et des sourcings réalisés sur ces quasi 20 ans de présence en Asie, Sylvain a développé une grande connaissance des us et coutumes en Chine, ce qui facilite aujourd’hui encore beaucoup les relations avec les fabricants, notamment pendant les phases de négociation de prix pour les clients d’Inkubox. 

Romain a pensé à son ami au bon moment, un peu comme si le destin avait voulu changer les choses.

Inkubox, un développement professionnel en continu

Inkubox s’est développé grâce à l’implication de partenaires fiables à tous les postes importants de la chaîne de sourcing et de production.

Parmi ces partenaires, Amber et Jacky forment en Chine un maillon central dans l’équipe. Les anciens fournisseurs de Sylvain sont rapidement devenus des associés indiscutables dans le développement d’Inkubox.
Leur entrepôt à Ningbo, les solutions logistiques proposées et leur force de sourcing sur place ont rapidement permis de créer un centre de contrôle de qualité important en commun afin de pouvoir proposer un service haut de gamme sur les produits clients d’Inkubox.

Basés sur la côté Est de la Chine non loin de Shanghai, Amber et Jacky sont devenus les associés et les partenaires exclusifs de Romain et Sylvain depuis 2018.
Les déplacements sur place ont permis aux deux entrepreneurs d’optimiser les processus de travail dans l’entrepôt en adéquation avec le niveau de qualité « à la française » attendu par les
E-commerçants.

Progressivement, Inkubox a été de plus en plus sollicité afin de pouvoir sourcer et expédier de plus en plus de produits.
Une bonne partie des commandes que Romain et Sylvain récupéraient provenait d’entrepreneurs déçus après avoir vécu de mauvaises expériences avec des agents chinois peu qualifiés.
La communication est un vecteur principal dans la réussite d’un projet.

En 2019, l’activité prenant beaucoup d’ampleur, Sylvain décide de quitter son poste de Directeur de production de prêt-à-porter à Bangkok pour s’impliquer à 100% dans l’aventure Inkubox. Grâce à l’eco-système structuré qui s’est construit au fil du temps, Inkubox a pris son essor pour devenir le plus gros bureau d’agents 100% francophone en Asie.

Avec des pôles de sourcing et de développement en Chine, en Thailande, au Pérou et en France, Romain et Sylvain n’ont certainement pas fini leur ascension avec leur équipe, et avec tous les entrepreneurs qui font confiance à Inkubox …
PS : pour en savoir plus sur le parcours des fondateurs d’Inkubox, n’hésitez pas à écouter et vous abonner à leur podcast !